.

.

La physique quantique

 

 

 

Tournesol_thumb_thumb_thumb_thumb_th[1]Je te salue ami

Le matérialisme affirme que la matière est le fondement de l’univers, tandis que pour la spiritualité, l’univers est né de l’esprit. Au premier coup d’oeil, ces deux conceptions de l’univers semblent donc irréconciliables tellement elles sont différentes, mais un regard plus attentif révèle deux points de vue complètement différents d’une même chose, et c’est cette chose qui importe, pas le regard qu’on jette sur elle.

ADNSi on y pense, malgré une formidable diversité, il y a unité dans le monde. La science s’est aperçu de cela avec la découverte de l’Acide DésoxiriboNucléique (ADN) en 1953.

Mais l’atome réserve aussi de multiples merveilles à la science. Je parlerai bientôt des balbutiements de la nanotechnologie, mais aujourd’hui c’est la physique des particules qui m’occupe (aussi appelée physique quantique). Pour en parler, il me faut tout d’abord parler de la physique “classique”.

Sans être physicien, tout le monde a des notions de physique (enfants, nous avons tous eu des cours de physique, non?) Alors nous savons en gros comment se comporte la matière dans différentes conditions. Les scientifiques en ont tiré des LOIS (avec eux, la matièravione n’est pas LIBRE, elle obéit à des lois): il y a la gravité, la chaleur, l’optique, l’acoustique, etc.

La science n’a qu’un point de vue limité (elle ne connaît qu’une infime fraction de la réalité): il y a une centaine d’années elle affirmait que “un appareil plus lourd que l’air ne peut pas voler”; de nos jours des milliers d’appareils transportant des centaines de passagers chacun volent chaque jour vers n’importe quelle destination au monde. De même elle affirme sérieusement que: “En vertu de la loi de gravité, un corps ne peut pas flotter dans l’air”; et pourtant il y a eu à toutes les époques et dans beaucoup de pays des cas de lévitation (c’est ATTESTÉ, que la science soit d’accord ou pas).

On sait que tout dans l’univers est constitué d’atomes: toi et moi, le chien du voisin, la maison que j’habite, la mer où je me baigne et la plage où je me prélasse, TOUT. Il n’y a rien qui ne soit fait d’atomes et un atome de montagne ou un atome d’être humain, c’est pareil, seul l’agencement diffère.

Pour la science la matière est le fondement de la matière (c’est pourquoi on la dit matérialiste). La matière est donc une chose très “matérielle”. Jusqu’à ce jour de 1905 où un nommé Albert Einstein prouva que l’atome est convertible en une formidable énergie. Puisque tout est fait d’atomes, d’une part, et que l’atome est à la fois matière et énergie potentielle, d’autre part, on doit en déduire que l’Homme est plus que son corps: il est ÉNERGIE aussi (potentiellement).

Quand la science a découvert les composantes de l’atome (électron, neutron, proton), elle a tout naturellement déduit que “l’atome se comporte comme un système solaire miniature”, et donc obéissait aux lois de la physique qu’elle avait énoncé (gravitation par exemple). Mais en poussant ses recherches et en inventant le télescope électronique (qui permet de voir l’atome), elle s’est aperçu que “l’atome ne se comporte pas comme la matière”: l’électron ne suivant pas une “orbite” particulière, apparaissant, disparaissant puis réapparaissant soudainement de façon imprévisible, étant même présent à deux endroits différents en même temps; bref, l’atome (qui est pourtant le fondement de la matière) ne se comporte pas comme la matière qu’elle a étudié.

La science ne comprend pas mais, imperturbable, elle observe et étudie le phénomène, qu’elle appelle physique quantique (pour le différencier de la physique classique ordinaire). Selon WikipediaLes théories dites «quantiques» décrivent le comportement des atomes et des particules, ce que la physique classique, notamment la mécanique Newtonienne et la théorie électromagnétique de Maxwell, n'avait pu faire, et permettent d'élucider certaines propriétés du rayonnement électromagnétique. La physique quantique heurte le sens commun à plusieurs égards. Sa description du monde microscopique, radicalement nouvelle, s'appuie sur de nouveaux postulats” et Heisenberg, observant l’imprévisibilité de l’atome, parla d’une “intention” ou “volonté” de l’atome.

Où cela va-t-il nous mener? Impossible de le savoir. Tout ce qu’on peut dire, c’est que la science est à la veille de découvertes EXTRAORDINAIRES.

Signature-Plume_thumb2_thumb_thumb_t

1 commentaire:

CDavid.TS a dit...

Sujet d'un article que j'ai publié récement sur mon blog. Belle interprétation.

Mes articles

QUI EST DONC CE JIGÉ?

Ma photo
Laval, Québec
L'AVC qui a laissé mon corps handicapé en 1990 m'a aussi donné une compréhension inouïe de tous les êtres vivants (surtout humains mais aussi animaux).
Les scientifiques disent que nous utilisons seulement 10% du cerveau. Peut-être mon 10% s'est-il légèrement déplacé car des choses qui sont faciles à la plupart me sont impossibles ou difficiles et des choses qui leur sont extraordinaires sont très ordinaires pour moi.

Mes amis disent que je suis philosophique car je ne prends pas la vie pour acquis: je la questionne jusqu'à ce qu'elle me donne des réponses. Mais cela m'a amené à découvrir quelques uns de ses secrets, et ces secrets, je veux les partager avec toi, ami. (Voir L'HOMME QUI CHERCHAIT DES RÉPONSES -juil. 2008)

Articles les plus consultés

COMBIEN DE PAGES ONT VISITÉ MES AMIS ET D'OÙ SONT-ILS?



Compteur gratuit
DEPUIS JUIN 2009


Flag Counter





CES AMIS SONT ABONNÉS À CE BLOG