.

.





Petits cycles, grands cycles








CE TEXTE EST LA SUITE DE "LE TEMPS, CET ALLIÉ"


Ami lecteur je te salue

De nos jours on ne sait pas vivre. En fait, on ne l’a jamais su, mais disons qu’aujourd’hui on le sait encore moins. Et puisque nous croyons que la quantité peut remplacer la qualité, cela ne va pas s’améliorer, au contraire. Le temps par exemple: aujourd'hui tout doit être immédiat. Pour se vêtir on ne va plus chez le tailleur: on achète du «prêt-à-porter» (comme ça on sauve... du temps). Pour se nourrir on va dans des restaurants fast-food, (c’est tellement mieux!) Il y a même du speed dating pour trouver le partenaire idéal en 2 minutes! On court, on court, on est toujours pressé. Pour aller où? Au bout de la vie? On oublie de vivre, et tout à coup c’est déjà la fin.

Récemment j’expliquais que le temps est notre allié, on a appris alors qu’il y a un temps pour tout: si je sème un pépin aujourd’hui, je ne peux raisonnablement pas m’attendre à cueillir une pomme demain, n’est-ce pas? Alors, pourquoi cette hâte de vivre? Si on examine bien, on s’aperçoit que la hâte de vivre, c’est la hâte d’en finir; c’est l’appel de la mort (c.a.d. le contraire de la vie).

Le mot à la mode, c’est RÉUSSIR. On veut apprendre le ski, le piano, le dessin (n’importe quoi), il faut RÉUSSIR tout de suite, sinon pourquoi commencer? Résultat: on ne réussit les choses qu’à moitié). On entend même dire qu’il faut «RÉUSSIR sa vie». Pour devenir un as de la natation, il ne suffit pas de se lancer dans la piscine puis de battre des bras; il faut apprendre, et pratiquer, pratiquer pratiquer encore. J’ai même vu quelqu’un qui voulait «devenir conscient de son âme» en un weekend de manière à épater les copains du bureau le lundi matin. Pour toute chose, il faut du temps. Ça tombe bien puisque du temps on en a; on a même toute la vie.

LE TEMPS, nous le connaissons très mal. Nous croyons même qu’il nous est hostile, alors que c’est un précieux allié qui peut nous apprendre beaucoup. Il faut prendre le «temps» de le connaître, c’est tout. Tout comme notre corps est composé d’organes de toutes sortes, et que chacun est essentiel, de même le temps est composé de cycles. Et les cycles sont très utiles pour nous situer (un peu comme une borne sur une route).

Il y a toutes sortes de cycles: des petits dans des grands, des plus petits dans les petits et des plus grands qui englobent les grands: c’est sans fin. Comme leur nom le dit, les cycles se répètent périodiquement, et c’est très utile pour prévoir (et même prédire) les choses. Par exemple, tout le monde sait qu’une journée se divise en matin, après-midi, soir et nuit; alors s’il est minuit présentement et qu’il fait noir, il n’est pas difficile de «prédire» que dans 8 heures ce sera le matin et qu’il fera clair. Cet exemple est très simple et tout le monde comprendra, mais ça reste vrai pour toutes sortes de cycles, même plus complexes.

Par exemple, un cycle à très large amplitude (si large que ça dépasse de beaucoup la perception d’un être humain) a eu lieu lorsque le grand singe est devenu Homme, il y a quelque 5 millions d’années; et maintenant le cycle se répète: l’Homme est sur le point de devenir «un autre être» (que j’appelle l’Homme après l’Homme). Tous les signes montrent que c’est imminent (et ce sera graduel; en fait ça s'étendra sur des siècles).

Donc le temps se divise en cycles, et un cycle, c’est quelque chose de «cyclique» par définition (c.a.d. quelque chose qui se répète périodiquement). Pourtant s’il est vrai qu’un cycle est répétitif, il ne se répète pas à l’identique pour autant, mais À UN NIVEAU SUPÉRIEUR. Par exemple, ce matin n’était pas IDENTIQUEMENT pareil au matin d’hier, mais légèrement différent. Ce changement imperceptible permet le progrès; ainsi, ce n’est pas l’exacte même journée qui se répète jour après jour, mais une «variation», les mêmes éléments se perpétuant avec suffisamment de variations, ce qui permet de dire que c’est une «AUTRE» journée.

D’autre part, si un cycle est OBJECTIVEMENT toujours de la même longueur (une minute dure toujours 60 sec.), SUBJECTIVEMENT c’est une toute autre histoire, et une minute passée à «bailler aux corneilles» ou une minute passée à bavarder avec la jolie voisine n’auront pas la même longueur du tout.

Mais il y a plus: un peu comme un entonnoir qui est large au début puis qui rétrécit beaucoup, un même cycle est long au début, puis de plus en plus court. Ainsi, si l’année d’il y a 10,000 ans et cette année-ci sont bien formées des 4 saisons ou des 365 jours que l’on connaît, la longueur de ces jours diffère grandement. Tout se passe comme s’il y avait accélération du temps (probablement jusqu’à ce que commence le cycle suivant). Aujourd'hui un an passe beaucoup plus vite que, disons, il y a 10,000 ans.

Les cycles sont éternels (du moins en est-il ainsi depuis que la Terre existe). Ce qui m’amène à un aspect des cycles qui n’est pas évident, et qui exige, pour qu’on s’en rende compte, une excellente connaissance du fonctionnement de la nature. Bien sûr les cycles se succèdent de manière ininterrompue; mais il ne faut pas croire que l’un commence gentiment quand l’autre est terminée. La vérité est que les deux se chevauchent légèrement, l’un projetant l’ombre des gloires à venir, alors que l’influence de l’autre se fait encore sentir. Par exemple, s’il fait nuit présentement, ce ne sera pas soudainement le jour la minute suivante. Il y a une période de transition, appelée aurore, où la pénombre règne; ce ne sont plus les ténèbres de la nuit, et pas encore la clarté du jour qui va naître.

En vérité, nous sommes à ce difficile moment de l’Évolution où le mental oppose l’Homme à lui-même (ou, selon le mental, un individu humain à un autre). La victoire du soleil sur la nuit ne fait aucun doute, mais quand? L’Homme peut collaborer; son aspiration a le pouvoir d’accélérer les choses.

ALORS QU’ATTENDONS-NOUS?










8 commentaires:

Dent de bonheur a dit...

Cher Gigé ,
J'ai lu ce que tu as écris mais le temps me manque d'écrire ces derniers temps .
Je t'écrirai demain ou apartir de lundi et je répondrai à tes questions.
Merci pour l'intérêt que tu me portes!

lilia a dit...

c terrible ce qui t'es arrivé
mais ce qui est encore plus grand c la force que tu as pu en puiser pour te relever
j'aime te lire c comme si je touchais à un philosophe, un sage ou un
je trouve pas le mot
mais un Homme avec tous ses sens
je me sens soudain petite devant autant de grandeur d'âme
tous les jours, je vois la maladie diminuer les hommes, les rendre faibles et fragiles mais ce qui rend surtout laid et monstrueux c quand le mal touche leur coeur et qu'ils ne sont plus capables d'aimer
lilia

mifiguesmiraisins.blogspot.com a dit...

j'arrive pas à inserer le lien je te l'écris
mifiguesmiraisins.blogspot.com

lilia

Cathy B. a dit...

Bonjour jipé,
Me voilà suite à ton invitation. Chacun choisit sa voie pour accéder à la paix. La tienne passe par la connaissance de soi, je te souhaite un long chemin parsemé de belles découvertes, et je m'en retourne dans mon jardin, l'oeil et l'esprit ouverts.

Dent de bonheur a dit...

Cher Gigé,
Te lire me donne cette sensation,ô combien agréable, de la brise , par une journée d'été torride, assise au bord de la mer, fixant l'horizon lointain!
Gigé ,tu es à la fois cette brise , cette mer et cet horizon!
J'aime beaucoup ta façon d'aborder la vie! Eh,oui, !Les gens ne laissent plus le temps au temps pour faire son travail! Ils ont même inventé des techniques pour viellir le bois , les oeuvres d'art, pour se vieillir eux-mêmes .Ils passent presque directement de la petite enfance à l'âge adulte. Ils fument trop tôt, il boivent trop tô, ils ont une vie sexuelle trop tôt! Ils ne prennent plus le temps de respecter ces cycles dont tu parles!

Fadwa a dit...

Salut Jige,

A chaque fois que je visite ton blog, je me trouve emportee d'un post a un autre, c'est rafraichissant de te lire... Comme l'un des amis l'a dit, nous avons tellement besoin de penseurs de ton calibre. Je me permettrai de poser une question personnelle: "Donnes-tu des conferences dans des centres de jeunes ou des etablissements d'education...?".

Merci et a bientot-
Fadwa

Fadwa a dit...

Re- Jige,

Merci egalement pour ton commentaire. J'ai pense aux conferences car c'est une excellente maniere de partager tes pensees et en faire beneficier de larges audiences dans un mode interactif -tu me dirais le blog fait un peu la meme chose- mais je trouve qu'il y a bcp de sagesse dans tes ecrits et qu'il faut les porter plus loin qu'un blog... on pourrait en parler plus en detail si tu souhaites, brainstormer...

Ta question sur ma postition par rapport au conflit israelo-palestinien est legitime. Tu sais, je suis du cote de la justice. Je suis arabe et musulmane, mais ne supporte nullement la majorite des leaders arabes, au contraire.. J'ai rencontre des americains, europeens, meme israeliens qui s'opposent categoriquement a la politique d'Israel, simplement parce que la raison humaine ne peut admettre l'injustice de cette politique. Maintenant, il y a bcp d'injustice qui se produit de jour en jour dans nos pays, autour de nous...et je milite -du mieux que je peux- pour la combattre. Mais deposseder tout un peule de son histoire, de son existence, qu'il soit arabe, non arabe, est un crime dont les consequences me tiennent a coeur plus que tout.

Amicalement,
F-

disa a dit...

AV,無碼,a片免費看,自拍貼圖,伊莉,微風論壇,成人聊天室,成人電影,成人文學,成人貼圖區,成人網站,一葉情貼圖片區,色情漫畫,言情小說,情色論壇,臺灣情色網,色情影片,色情,成人影城,080視訊聊天室,a片,A漫,h漫,麗的色遊戲,同志色教館,AV女優,SEX,咆哮小老鼠,85cc免費影片,正妹牆,ut聊天室,豆豆聊天室,聊天室,情色小說,aio,成人,微風成人,做愛,成人貼圖,18成人,嘟嘟成人網,aio交友愛情館,情色文學,色情小說,色情網站,情色,A片下載,嘟嘟情人色網,成人影片,成人圖片,成人文章,成人小說,成人漫畫,視訊聊天室,性愛,a片,AV女優,聊天室,情色

Mes articles

QUI EST DONC CE JIGÉ?

Ma photo
Laval, Québec
L'AVC qui a laissé mon corps handicapé en 1990 m'a aussi donné une compréhension inouïe de tous les êtres vivants (surtout humains mais aussi animaux).
Les scientifiques disent que nous utilisons seulement 10% du cerveau. Peut-être mon 10% s'est-il légèrement déplacé car des choses qui sont faciles à la plupart me sont impossibles ou difficiles et des choses qui leur sont extraordinaires sont très ordinaires pour moi.

Mes amis disent que je suis philosophique car je ne prends pas la vie pour acquis: je la questionne jusqu'à ce qu'elle me donne des réponses. Mais cela m'a amené à découvrir quelques uns de ses secrets, et ces secrets, je veux les partager avec toi, ami. (Voir L'HOMME QUI CHERCHAIT DES RÉPONSES -juil. 2008)

Articles les plus consultés

COMBIEN DE PAGES ONT VISITÉ MES AMIS ET D'OÙ SONT-ILS?



Compteur gratuit
DEPUIS JUIN 2009


Flag Counter





CES AMIS SONT ABONNÉS À CE BLOG