.

.




L'être éternel








Ami lecteur je te salue

Il y a un an j’ai raconté ce qui m’était arrivé lorsque j’avais eu un AVC en 1990 (auparavant je n’en avais dit que quelques bribes à de rares proches.
Voir récit). Depuis cette publication, j’ai reçu tellement de lettres d’hommes et de femmes qui disent avoir eu une NDE (Near Death Experience –expérience de mort imminente) ou qui voulaient avoir plus de détails sur telle ou telle partie de l’expérience, que je n’ai pu que constater un intérêt assez généralisé, un questionnement ou une curiosité pour le sujet de la fin de la vie (ou plutôt ce qu’on appelle ainsi). Cela m’encourage à raconter cette autre histoire (authentique aussi). Je me suis dit alors: «peut-être que le temps est venu de dire cela». Alors je vais dire la chose telle que c’est arrivé; à chacun ensuite de prendre ce qui peut l’aider. En fait j’avais 11 ans lorsque c’est arrivé (dans des circonstances tragiques) et je ne l’ai jamais raconté –à part une personne.

Il s’agit de la façon sans ménagement dont j’ai appris la mort de maman. À cette époque maman était à l’hôpital depuis près d’un an, souffrant d’une maladie parfaitement guérissable aujourd’hui, mais mortelle alors, l’artériosclérose. Ce dimanche-là, je servais la messe (dans une église que je ne nommerai pas) quand le sacristain me fait signe de venir le rejoindre, et là me dit sans aucune précaution: «On vient d’avoir un appel de l’hôpital: ta mère est morte».

Un garçon de 11 ans, n’est-ce pas. J’étais dans la sacristie et je pleurais si fort que je suis bien certain que tout le monde dans l’église pouvait entendre. L’expérience, la voici (je n’ai compris ce que cela signifiait que des années plus tard –et très graduellement): immédiatement il s’est produit une sorte de dissociation.

J’étais le petit JG qui pleurait très fort et en même temps il y avait ce très grand être (peut-être 3m) qui se tenait derrière et plus haut (invisible) ET QUI ÉTAIT MOI (j'ai mis des années à comprendre comment c'était possible). Ce qui prédominait dans cet être, c’était son éternité et son immense compassion. Une éternité solide qui peut tout absorber et que rien ne peut toucher; une compassion qui voit, et comprend tout ce qu’il voit. Et une vision que je ne comprends pas (même aujourd’hui): comme si les murs de cette église étaient transparents; il pouvait voir très loin tout autour, sans se retourner.

Il était là à regarder le petit JG qui pleurait, pleurait, et de lui émanait une telle compassion. Puis l’expérience a passé et tout a disparu. Ça n’avait duré que quelques secondes, et pourtant ça détermine toute ma vie. Je n’ai jamais revu cet être, mais… j’ai traversé toutes sortes de choses dans cette vie, et j’ai toujours senti que «je suis à l’abri» et qu’il ne pouvait rien m’arriver de fâcheux (une sorte de sécurité absolue, pourrait-on dire).

Cette expérience que je raconte ici + celle de l’AVC sont les deux principales, mais non les seules cependant. Aussi loin que je me souvienne, il m’est arrivé des «choses», le plus souvent souriantes, parfois triomphales (comme si l’esprit prédominait triomphalement sur la matière), mais le plus souvent sans sentiment particulier (libéré des sentiments pourrait-on dire). Dans La mouette, remplace Paul par Jigé, et tu auras un exemple de ces «expériences».

Je n’aime pas beaucoup parler de moi. Après tout, je suis si ordinaire, si peu important. Mais avec les années j’ai appris à parfois mettre en avant le petit individu que je suis pour fournir un exemple à tous les autres individus que je suis. Pour moi il est évident que toutes ces choses (ces «pouvoirs» comme dit le mental1) relèvent de LA VRAIE NATURE de chacun et que cette nature est divine. POTENTIELLEMENT. Cette vraie nature, on ne la connaît pas, elle inconsciente. C.a.d. que si on veut la trouver, on doit la chercher sérieusement. C'est NATUREL, mais on ne connaît pas encore notre véritable NATURE(L). Autrement dit, ce grand être éternel et rempli d’amour, c’est la vraie nature de chacun.

D’où ce blog consacré à la connaissance de soi. Si chacun SAVAIT qu’il est beaucoup plus que ce qu’il croit qu’il est, nous, humains, bâtirions un monde très différent de ce qu’il est maintenant. Si nous savions de façon certaine que notre bonheur dépend de tous les autres, nous ferions tout pour la connaître, cette vraie nature. Notre vraie nature (le SOI) est UN avec les autres. Tout ce qui arrive à «l’autre», c’est à «moi» que ça arrive (en fait lorsqu’on devient conscient du SOI il n’y a plus ni moi ni autre puisqu’il n’y a que le Soi et qu'il est un avec tous). Un peu comme UN corps composé de nombreux organes: si le cœur empoisonne l’estomac, c’est tout le corps qui meurt (donc le cœur aussi).

Alors, c’est tout à l’avantage de chacun de «faire aux autres ce que tu aimerais que les autres te fassent».
__________________________
1. Le mental appelle «pouvoir» tout ce que lui est incapable de faire, et il le qualifie de SUR-NATUREL puisque le NATUREL, il prétend le connaître.











5 commentaires:

Dent de bonheur a dit...

Mon cher Gigé,

Je viens de lire ce que tu as écrit, et je confirme qu'il y a des expériences qui échappent à l'entendement de l'homme!
J'ai vécu deux expériences "spéciales " lors du décès de papa et 19 ans plus tard lors du décès de maman !
Je ne me sens pas la force de les narrer maintenant ! Je le ferai certainement un autre jour!

Cher Gigé, j'ai voulu te dire aussi ,que si je ne passe pas régulièrement par ton blog c'est que je suis prise par des obligations familiales très sérieuses ( ma cousine souffre d'un cancer du poumon et nous devons prendre soin d'elle ,ma fille F.P et moi )!

Cependant, je suis tenue au courant de ce que tu écrit ,par elle!
Mon mari et mon fils savent que tu es "important" dans nos vies car nous parlons souvent de toi à table.
Hier ,ma fille me disait : "si GIgé n'était pas à l'autre bout de la planète nous aurions eu un autre type de partage avec lui ajouté à celui -là!"

Il y a sûrement quelque chose qui transcende notre perception du temps et de l'espace!
Nous te sentons si proche de nous dans tous les sens du terme !!

Je t'embrasse !

Lotus a dit...

Je te remercie infiniment pour le message que tu as laissé sur mon blog.
Je viens de venir parcourir le tien et je reviendrai car tes écrits,tes interrogations, tes pensées et expériences m'interessent au plus haut point.

Je te dis donc à bientôt.
Lotus

LIBERT ETIENNE a dit...

Étonné d'avoir reçu un message de ta part. Normalement mon BLOG devrait rester confidentiel et exclusivement réservé pour les grimpeurs(euses) et leurs parents de l'école d'escalade. Soit !....
J'ai rapidement survolé ton BLOG et je suis ravi d'avoir découvert la richesse des sujets et l'intérêt de tes lecteurs(trices). Bonne continuation et peut-être à bientôt...

anne des ocreries a dit...

bonjour Jigé ! Quelle surprise de m'apercevoir que mon petit blog tout neuf et embryonnaire a déjà été visité ! du coup je suis venue voir le tien, sur lequel je reviendrai car je n'ai que peu de temps à disposition ; tu nous parles de choses très interessantes, mais d'une façon qui me laisse parfois sur mes gardes, car je suis une matérialiste convaincue (pas dans le sens où j'accorderai de l'importane uniquement aux biens matériels) mais dans le sens d'Epicure ou de Lutèce ; par contr j'aime les personnes VRAIES, et dans ce sens c'est ainsi que je te ressens ; c'est ausi tès agréable pour moi qui sors très peu d'entrer ainsi en contact avec une personne si éloignée géographiquement - et pourtant si proche dans son expression, sa réflexion, son enthosisme et sa quête personnelle d'un sens à donner à sa vie.
Moi aussi j'écris, des récits et des nouvelles qui arriveront peu à peu sur mon blog - des histoires où je joue les démiurges, houleuses commeje puis l'être, tantôt belles et tanôt pas, tanot douces et tantôt cruelles, car la vie est aussi "le fiel et le miel", pour m'exprimer comme tu pourrais le faire.
Ce monde ne sera que ce que nous le ferons, c'est une vérité absolue - en même temps quelque chose de lui nous échappera toujours, et c'est ce mystère qui rend humble, peut-être.
ne t'étonnes pas : il y aura parfois sur mon blog des mots grossiers, de la colère et de gros "coups de gueule" ; à chacun sa voix, sa parole ; elle est une note dans la symphonie du monde ; mais il y aura aussi de la beauté, de la joie et tout ce qui fait une vie - à chaque fis que j'aurai le temps de m'y atteler. Par contre, je suis une grande néophyte et je n'ai pas tout compris encore dans le fonctionnement de cet outil informatique !! ouille ouille ouille !
merci d'être passé, et d'avoir laissé trace ; à bientôt je pense,je suis loin d'avoir tout lu chez toi !
au revoir donc...

disa a dit...

AV,無碼,a片免費看,自拍貼圖,伊莉,微風論壇,成人聊天室,成人電影,成人文學,成人貼圖區,成人網站,一葉情貼圖片區,色情漫畫,言情小說,情色論壇,臺灣情色網,色情影片,色情,成人影城,080視訊聊天室,a片,A漫,h漫,麗的色遊戲,同志色教館,AV女優,SEX,咆哮小老鼠,85cc免費影片,正妹牆,ut聊天室,豆豆聊天室,聊天室,情色小說,aio,成人,微風成人,做愛,成人貼圖,18成人,嘟嘟成人網,aio交友愛情館,情色文學,色情小說,色情網站,情色,A片下載,嘟嘟情人色網,成人影片,成人圖片,成人文章,成人小說,成人漫畫,視訊聊天室,性愛,a片,AV女優,聊天室,情色

Mes articles

QUI EST DONC CE JIGÉ?

Ma photo
Laval, Québec
L'AVC qui a laissé mon corps handicapé en 1990 m'a aussi donné une compréhension inouïe de tous les êtres vivants (surtout humains mais aussi animaux).
Les scientifiques disent que nous utilisons seulement 10% du cerveau. Peut-être mon 10% s'est-il légèrement déplacé car des choses qui sont faciles à la plupart me sont impossibles ou difficiles et des choses qui leur sont extraordinaires sont très ordinaires pour moi.

Mes amis disent que je suis philosophique car je ne prends pas la vie pour acquis: je la questionne jusqu'à ce qu'elle me donne des réponses. Mais cela m'a amené à découvrir quelques uns de ses secrets, et ces secrets, je veux les partager avec toi, ami. (Voir L'HOMME QUI CHERCHAIT DES RÉPONSES -juil. 2008)

Articles les plus consultés

COMBIEN DE PAGES ONT VISITÉ MES AMIS ET D'OÙ SONT-ILS?



Compteur gratuit
DEPUIS JUIN 2009


Flag Counter





CES AMIS SONT ABONNÉS À CE BLOG