.

.


La mouette






Paul a toujours beaucoup aimé la marche. Beaucoup. Il connaissait par cœur la rue St-Denis. Pourquoi cette rue en particulier? L’habitude peut-être! Ou était-ce cette atmosphère française d’une rue à l’architecture anglaise?


Or, il y a une vingtaine d'années, un jour qu’il déambulait sur la rue St-Denis, presque à la hauteur du boul. Rosemont, son regard fut attiré par une mouette solitaire qui volait haut dans le ciel. Soudain, sans qu’il le veuille, il (= sa conscience puisque nous ne sommes pas le corps) fut transporté dans l'oiseau (il planait comme lui, sa perspective était celle de la mouette, etc. -ce n'était ni une vision de mouette, ni sa vision d'homme, c'était beaucoup mieux: il voyait le monde, et en même temps il était lui –va donc comprendre!!!). L'expérience a peut-être duré trois secondes, mais c'était complètement hors du temps. À l'époque Paul étudiait la spiritualité, et il croyait que c'était une expérience extraordinaire ou une sorte de miracle qu’il ne comprenait pas. Aujourd'hui son explication serait différente, et il n'y a de miracle que pour le mental (et il a appris depuis que «hors du temps» peut très bien vouloir dire que 1 sec. = 1 an).


La perception d'un corps d'homme ou d'un corps d'oiseau est fausse et due à cet ego dont nous sommes tous affublés (et prisonniers). En réalité, il n'y a qu'un océan d'atomes. L'animal (toutes les espèces animales, de l’insecte au mammifère) ne sait pas cela, et donc est prisonnier de sa forme de mouette, de termite ou de requin. Et il n'a d'autre choix que d'obéir à l'instinct de son espèce. Mais avec l'homme c'est différent (ou plutôt ça peut potentiellement être différent). Il sait que tout est composé d'atomes, et s'il en tire toutes les conséquences (= s'il abolit l'ego séparateur qui moule une partie de ces atomes en un corps d'homme) pourquoi serait-il limité à son corps d'homme, pourquoi ne serait-il pas tout et partout?

On dit que Dieu est omniprésent. On dit aussi qu'Il a fait l'homme à Son image. Donc, l'homme est potentiellement omniprésent (S’il découvre qu’il est divin, puisqu’il est une partie de Dieu). L'humanité d'aujourd'hui est encore dans l'enfance. Lorsqu'elle sera adulte, elle pourra réaliser ce potentiel, et être réellement partout (en conscience bien sûr), au lieu d'être prisonnier d'un corps d'Homme, là, sur ce trottoir.

2 commentaires:

Nawras a dit...

J'ai tjs dit que je suis une mouette.. tu sais maintenant que je sais voler ^^, et je t'assure que je le fais (avec mon imagination bien sur) à chaque fois que je suis frappée par un air frais que portaient les vagues de la mer..
Bonne continuation..

yoga des cellules a dit...

'C'est comique!l''histoire de la mouette,
me >fais pensé à Satprem>que tu connais.
Et aussi quand il était jeune(Satprem demandait à ses proches((on n'est pas làbas aussi)concernant une visite dans sa famille???? gégé de Dunkerque.FR.ôm

Mes articles

QUI EST DONC CE JIGÉ?

Ma photo
Laval, Québec
L'AVC qui a laissé mon corps handicapé en 1990 m'a aussi donné une compréhension inouïe de tous les êtres vivants (surtout humains mais aussi animaux).
Les scientifiques disent que nous utilisons seulement 10% du cerveau. Peut-être mon 10% s'est-il légèrement déplacé car des choses qui sont faciles à la plupart me sont impossibles ou difficiles et des choses qui leur sont extraordinaires sont très ordinaires pour moi.

Mes amis disent que je suis philosophique car je ne prends pas la vie pour acquis: je la questionne jusqu'à ce qu'elle me donne des réponses. Mais cela m'a amené à découvrir quelques uns de ses secrets, et ces secrets, je veux les partager avec toi, ami. (Voir L'HOMME QUI CHERCHAIT DES RÉPONSES -juil. 2008)

Articles les plus consultés

COMBIEN DE PAGES ONT VISITÉ MES AMIS ET D'OÙ SONT-ILS?



Compteur gratuit
DEPUIS JUIN 2009


Flag Counter





CES AMIS SONT ABONNÉS À CE BLOG