.

.




L'Homme divin




Ami lecteur je te salue

Quand il n’y avait que des singes et pas encore d’Hommes, qu’auraient dit ces singes si un des leurs avait prédit qu’un jour naîtrait d’eux une espèce qui créerait de magnifiques œuvres d’art, philosopherait sur son origine et celle de l’univers, et aurait un si remarquable sens de l’humour qu’elle pourra se tourner elle-même en dérision? Et pourtant, ne sommes-nous pas là aujourd’hui?

Aujourd'hui on est si habitué à faire partie d’une humanité-enfant (adolescente plutôt) que si quelqu’un nous dit qu’elle est sur le point de devenir adulte (l’Homme divin), on ne peut pas y croire, on croit que ce n’est pas prêt d’arriver ­–après tout on en est si loin, croit-on. En fait, on aimerait y croire, mais on craint d’être trompé : il y a tellement de personnes qui prétendent savoir et qui nous annoncent une chose ou une autre; comment distinguer celui qui dit vrai?

En fait c’est simple. Tout le monde est d’accord que l’humanité traverse une période sombre présentement, et on veut bien croire que ce sera merveilleux un jour, «mais pas maintenant: les conditions ne sont pas favorables». On remarquera que c’est à l’heure où la nuit est sombre que le soleil renaît; ainsi l’aurore apporte un démenti aux ténèbres: vous ne règnerez pas indéfiniment. Et on a tôt fait de qualifier d’idéalisme celui qui nous annonçait la venue du soleil alors qu’il faisait encore nuit.

Le mental ne croit pas au miracle. Et il a raison car il n’est pas fait pour ça. Mais ça ne veut pas dire que le «miracle» n’existe pas. La vérité est que seul le mental a la notion de miracle. En dehors du mental tout est parfaitement naturel. Le mental observe le monde et en tire des lois: par exemple, il y a la loi de gravité, donc un corps qui flotte dans l’air est impossible, et si ça existe, dit le mental, c’est miraculeux, surnaturel. Or de tout temps et dans tous les pays il y a eu des cas de lévitation; ce sont des faits avérés.

Jadis un singe est devenu un premier Homme. La science dira-t-elle que c’est un miracle ou que c’est naturel? Peu importe, ça s’est réellement passé un jour: C’est un processus de croissance (progrès). Et un jour une autre espèce sortira de l’Homme, comme celui-ci est sorti du singe: ce n’est que le processus de croissance qui continue; c’est naturel et inéluctable.

"J’aimerais bien croire qu’un jour l’Homme deviendra divin puisque c’est sa nature profonde (inconsciente), mais si l’on est réaliste on ne peut que constater qu’aujourd’hui c’est l’argent qui mène le monde et ça risque de le perdre"
. Oui et non: il est certain que les valeurs matérialistes d’aujourd’hui mènent le monde. Mais elles ne le détruiront pas; c’est l’Homme qui, voyant que cela mène à la catastrophe, sera amené à changer. L’Homme (comme toute créature vivante) cherche avant tout à être heureux. Présentement il croit que l’argent le rendra heureux, donc il s’y intéresse. Quand, par la conséquence néfaste de ses actions, il sera forcé de constater que «l’argent ne fait pas le bonheur» il s’en détournera aussi soudainement qu’il s’y est intéressé. (Je dirai bientôt comment se fera la transition de l’Homme d’aujourd’hui à l’Homme accompli –ou divin- et les immenses avantages que cela représente pour nous)

Alors parce que c’est sombre maintenant et que ça nous paraît interminable, il ne faut pas croire que ça durera: tout cela peut changer très vite, et le soleil réchauffera notre cœur (ceux qui ont connu la guerre froide savent que c’était une période malheureuse pour l'hunanité; puis un jour, TRÈS rapidement, l’URSS a cessé d’exister: plus de guerre froide, fini. Il a suffi d’une nuit, n’est-ce pas). Il y a une nuit toutes les 24 heures, et c’est TOUJOURS suivi du soleil.

Maintenant c’est une période sombre pour nous humains (la nuit), ça semble inéluctable même. Mais très bientôt le soleil dissipera les ténèbres et réchauffera nos cœurs. ET CE SERA PLUS BEAU QUE NOS PLUS BEAUX CONTES DE FÉE.

5 commentaires:

Ève-Catherine a dit...

Nous avons toujours tendance a croire que le divin est a l'extérieur , pourtant il est possible d'être ici , maintenant , voila tout le secret simple de la spiritualité .

Jigé a dit...

Bien sûr que le divin est aussi à l'extérieur puisqu'il n'y a que lui.

Ceux qui le cherchent à l'intérieur, c'est simplement parcr qu'ils sont incapables de le voir à l'extérieur.

(c'est l'ego qui trace une frontière entre extérieur et intérieur. Quand on n'a plus d'ego, impossible de faire cette distinction: tout arrive dans le SOI).

Bee a dit...

Il y a une chose qui me pose toujours question : pourquoi faudrait-il que l'homme soit une créature si exceptionnelle qu'elle ne devrait pas disparaître? Après tout, rien ne peut nous certifier que nous ne serions pas qu'un simple avatar de la Création... Simple question en passant... Peut-être que l'avenir de cette Création serait l'avènement d'une autre forme de vie différente de nous et surtout plus divine précisément. Nous nous somme toujours donnés un rôle "extraordinaire" dans cette affaire, c'est peut-être ça notre erreur. Pour moi, le merle, la paquerette, le moustique, ont tout autant de valeur vivante que nous. Au moins remplissent-ils tous pleinement leur rôle dans la nature. On ne peut pas en dire autant de nous. Hélas!

Jigé a dit...

Salut Bee et merci de ta visite. Ta question est intéressante et pour y répondre de façon satisfaisante il suffit de mettre les choses dans une perspective correcte. Tes arguments reflètent les interrogations de bien des personnes et une réponse accessible à tous me parait convenir davantage; c’est ainsi que j’ai écrit Un être exceptionnel (que je publierai bientôt).

Il est plus facile de comprendre ce que je dis si on se souvient que je ne suis pas un spiritualiste «traditionnel». Bien sûr, comme eux, je crois que l’Homme ne connaît pas sa véritable nature (qui est divine) et qu’on peut le réaliser -à la condition de voir à travers les apparences matérielles -ce qui demande de l'entraînement. Ils «vénèrent» un maître spirituel et s’efforcent sincèrement de parvenir à RÉALISER comme lui qu’ils sont éternels, ont des «pouvoirs» (mot utilisé par le mental pour dire que ça dépasse ses capacités).

J’ai une vision plus évolutive. Le «maître spirituel» est un exemple vivant de ce que nous deviendrons en tant qu’espèce dans les siècles à venir (pas d’un coup, mais par «paliers» -les mystiques diraient PAR CYCLES). Pour plus de détails voir L’HOMME QUI CHERCHAIT DES RÉPONSES

Galia a dit...

@Bee : je pense que c'est le libre-arbitre qui confère son caractère exceptionnel à l'homme et qui le place au-dessus des animaux. MAis c'est également par là que l'homme peut se révéler l'être le plus vil de la création et ne "pas remplir son rôle" comme tu le dis très justement.

Mes articles

QUI EST DONC CE JIGÉ?

Ma photo
Laval, Québec
L'AVC qui a laissé mon corps handicapé en 1990 m'a aussi donné une compréhension inouïe de tous les êtres vivants (surtout humains mais aussi animaux).
Les scientifiques disent que nous utilisons seulement 10% du cerveau. Peut-être mon 10% s'est-il légèrement déplacé car des choses qui sont faciles à la plupart me sont impossibles ou difficiles et des choses qui leur sont extraordinaires sont très ordinaires pour moi.

Mes amis disent que je suis philosophique car je ne prends pas la vie pour acquis: je la questionne jusqu'à ce qu'elle me donne des réponses. Mais cela m'a amené à découvrir quelques uns de ses secrets, et ces secrets, je veux les partager avec toi, ami. (Voir L'HOMME QUI CHERCHAIT DES RÉPONSES -juil. 2008)

Articles les plus consultés

COMBIEN DE PAGES ONT VISITÉ MES AMIS ET D'OÙ SONT-ILS?



Compteur gratuit
DEPUIS JUIN 2009


Flag Counter





CES AMIS SONT ABONNÉS À CE BLOG