.

.

Un monde d'atomes

Nous savons, parce que la science nous l’a dit, que tous les êtres et toutes les choses qui nous entourent sont faits d’une unique chose: des atomes. Je suis fait d’atomes, et un atome, c’est minuscule (plusieurs milliers par cellule, et mon corps est fait de milliards de cellules), et il n’y a RIEN dans l’univers qui ne soit fait d’atomes. Nous savons aussi qu’un minuscule atome contient une formidable énergie.

Si on tirait toutes les conséquences de cette connaissance, on pourrait aller très loin dans la connaissance de la Nature (et de l’être humain). Mais science et spiritualité sont bien trop occupées à s’exclure mutuellement pour la voir cette conséquence (la première considérant l’autre comme un idéalisme peu pratique, et la seconde qualifiant la première de matérialisme). Pourtant toutes deux n’ont qu’un but: apporter le bonheur à l’humanité. Alors ne devraient-elles pas s’entraider au lieu de s’ignorer mutuellement? On atteindrait le but plus rapidement, non?

La science connaît (en partie seulement) le fabuleux pouvoir de l’atome. Et qu’est-ce qu’elle a fait de cette connaissance? Une BOMBE, pour mieux détruire son semblable. Attendez, un semblable, c’est bien quelqu’un qui est semblable à soi? Qu’est-ce donc qui le différencie de moi, qui me le rend hostile même, et qui fait que je veuille le détruire? Pas son corps, qui est semblable au mien, nous l’avons vu. Quoi alors? Il ne reste qu’une chose: sa pensée, qui est différente de la mienne. C’est donc à cause de la pensée alors qu’un Homme m’apparaît comme un ennemi plutôt que comme un ami (de la même manière que la pensée me montre un homme sortant une arme alors qu’il tire de sa poche une simple pipe)?

En fait nous sommes incapables de voir la réalité (les êtres et les choses) telle qu’elle est: nous ne la voyons qu’à travers des lunettes mentales déformantes. Le feu, par exemple, n’est ni bon ni mauvais: il brûle, c’est tout. Mais nous ne le voyons pas comme ça, et s’il brûle notre maison, nous le trouvons mauvais, mais quand il cuit notre repas, nous considérons qu’il est bon. Alors, faut-il s’étonner que science et spiritualité semblent incapables de s’entendre, puisque nous les percevons toutes deux à travers le mental, et nous avons vu que le mental ne peut voir que l’APPARENCE des choses, et non les choses telles qu’elles sont vraiment.

Exemple: Bernard bavarde avec sa jolie voisine. La réalité ultime m’apprend que ni Bernard ni sa voisine ne ressemblent à ce que l’on voit: il n’y a que deux paquets d’atomes qui brassent des atomes dans un océan d’atomes. De plus, comment peut-on dire que la voisine est jolie puisque il n’y rien de plus semblable à un atome qu’un autre atome? Le fait qu’elle soit jolie n’est donc qu’une APPARENCE qui variera beaucoup selon la personne qui regarde.

Nous devons nos pensées à une partie très intéressante de notre être qui nous permet d’évaluer une situation, d’analyser ou de faire la synthèse, etc.: LE MENTAL, c.a.d. notre faculté de penser. Et puisque nous sommes 6 milliards il ne faut pas s’étonner qu’il y ait plus d’une manière de penser (sinon pourquoi être 6 milliards, un seul suffirait). Mais opposer tel peuple à tel autre simplement parce qu’ils pensent différemment, comme c’est improductif, et que de temps et d’efforts gaspillés de part et d’autre.

La spiritualité (qui n’est pas meilleure que la science, simplement différente) explore depuis longtemps de nombreux plans d’existence, et elle déclare que différentes parties de nous sont conscientes sur ces plans. Traversant tous ces plans (et donc présent partout) est notre être central et global, notre «âme» selon le mental. Cette âme est le représentant du divin en nous. Et tout comme le divin, elle est éternelle. «Donc chacun de nous est éternel?» Précisément. Mais attention: l’âme est éternelle et aucun de nous ne peut cesser d’exister, mais nous ne sommes généralement pas conscients de l’âme. Nous ne sommes conscients que du corps et, étant conscients du corps, nous nous identifions à lui: lorsqu’il est malade nous croyons que nous sommes malades et lorsqu’il meurt nous croyons que nous mourons. Il faut savoir que c’est COMPLÈTEMENT faux: le corps peut mourir sans que nous en soyons influencés (sauf très brièvement si le corps meurt violemment et que nous en soyons conscients).

Pour la spiritualité ÉNERGIE = CONSCIENCE. Toute forme d’énergie est consciente (mais pas nécessairement à la façon humaine), et réciproquement, toute forme de conscience exprime une énergie. L’équation complète –que la science ne connaît pas encore- est MATIÈRE = ÉNERGIE = CONSCIENCE. Le zen dit que matière et esprit, c’est la même chose (oui, c’est la même chose, mais vu de 2 points de vue différents et opposés).

La science a redécouvert ce que la spiritualité connaissait depuis longtemps mais réservait à quelques personnes seulement (éprouvées pour leur qualité morale): la matière est convertible en énergie. Et comme la science n’est pas morale, elle a fait quoi de cette connaissance? UNE BOMBE. Voilà de quoi convaincre que connaissance et développement moral doivent aller de pair. La science ne peut convertir en énergie que certains métaux lourds -comme l’uranium- parce qu’ils sont radioactifs; heureusement elle ne sait pas convertir TOUTE matière en énergie (n’importe quelle matière est faite… d’ATOMES, et l'atome est de l'énergie "concentrée"). La matière est convertible en énergie, mais la réciproque est vraie aussi: l’énergie (la conscience) se "condense" en matière. La matière est donc de l'énergie densifiée, et l'énergie est de la conscience densifiée. Ceci explique COMMENT la création a eu lieu. Pas un hypothétique (mais plausible après quelques modifications) BIG-BANG.

Il faut ajouter cependant que tout cela avait été prévu de longue date par les grandes Intelligences qui président aux destinées de la Terre (l’humanité est dans l’enfance, et on ne laisse pas un enfant seul, sans surveillance, non?) Depuis quelques millénaires (beaucoup de temps pour les Hommes –qui ne croient pas encore à leur éternité- mais si peu à l’échelle de l’univers) c’est la nuit universelle pour les Hommes: la Vérité leur est cachée (quelqu’un m’a littéralement dit un jour qu’il se méfiait de toute Vérité; il aurait dû dire qu’il n’avait pas le discernement nécessaire pour sentir quand elle s’exprime), il faut beaucoup d’effort pour DÉ-COUVRIR une toute petite connaissance, etc.

Mais après la nuit vient le jour. En fait l’humanité n’est plus dans l’enfance (Néanderthal et Cro-Magnon l’étaient). Nous, Hommes d’aujourd’hui, sommes à cet âge difficile appelé l’adolescence: ce n’est plus l’insouciance de l’enfance, mais pas encore la joie sûre de soi de l’adulte. La nuit n’est plus si sombre: déjà elle laisse entrevoir les pâles lueurs du jour, et ceux qui savent lire les signes disent tous que très bientôt le soleil se lèvera et réchauffera notre cœur. LA NAISSANCE DE «L’HOMME APRÈS L’HOMME» EST IMMINENTE.

Pendant longtemps les prophètes ont prédit cela. Mais c’était toujours pour plus tard. Et maintenant ça y est, nous y sommes. C’est l’heure!






REGARDES, FRÈRE,

LE MAGNIFIQUE SOLEIL

QUI SE LÈVE






2 commentaires:

김애자 ( 金愛子 ) a dit...

Encore un magnifique rayon de soleil! Je savoure ta prose. Merci Jigé :-)

rosa a dit...

Mon Dieu, j'espère que tu as raison !!!!!!!!!!
Et encore, espérer, c'est un euphémisme !

Mes articles

QUI EST DONC CE JIGÉ?

Ma photo
Laval, Québec
L'AVC qui a laissé mon corps handicapé en 1990 m'a aussi donné une compréhension inouïe de tous les êtres vivants (surtout humains mais aussi animaux).
Les scientifiques disent que nous utilisons seulement 10% du cerveau. Peut-être mon 10% s'est-il légèrement déplacé car des choses qui sont faciles à la plupart me sont impossibles ou difficiles et des choses qui leur sont extraordinaires sont très ordinaires pour moi.

Mes amis disent que je suis philosophique car je ne prends pas la vie pour acquis: je la questionne jusqu'à ce qu'elle me donne des réponses. Mais cela m'a amené à découvrir quelques uns de ses secrets, et ces secrets, je veux les partager avec toi, ami. (Voir L'HOMME QUI CHERCHAIT DES RÉPONSES -juil. 2008)

Articles les plus consultés

COMBIEN DE PAGES ONT VISITÉ MES AMIS ET D'OÙ SONT-ILS?



Compteur gratuit
DEPUIS JUIN 2009


Flag Counter





CES AMIS SONT ABONNÉS À CE BLOG