.

.



La crise financière mondiale




Ami lecteur je te salue

Notre faculté mentale est ainsi faite qu’elle a BESOIN d’avoir un problème à résoudre pour trouver la solution et ainsi apprendre. S’il n’y avait aucun problème, rien à solutionner, le mental n’apprendrait rien (donc pas de progrès possible pour lui). Mais le mental est éminemment progressiste. Sa façon d’apprendre est de régler des problèmes, trouver la réponse à des questions qu’il se pose, solutionner des mystères et des énigmes; ainsi, il apprend et il peut PROGRESSER.

Depuis 3 ou 4 millions d’années qu’il existe, notre mental a beaucoup progressé: il n’a pas manqué de choses à améliorer pour cela. En fait le mental est un éternel améliorateur: donnez-lui une chose quelconque et il vous la rendra améliorée. Il est allé sur la lune PARCE QUE la lune était hors de portée. Il trouvera une cure au SIDA PARCE QUE le SIDA existe. La Terre se réchauffe? Qu’à cela ne tienne: il trouvera une solution.

Cette crise financière mondiale est venue comme un problème à résoudre. Il trouvera une solution et APRÈS sera mieux qu’AVANT. En réalité, ce qui semble (= seulement une APPARENCE) une grave crise mondiale N’EST QUE LA FAÇON QU’A LE MENTAL DE PROGRESSSER.

As-tu remarqué comme nous avons inévitablement le problème qui peut le plus nous aider à progresser (et progresser veut dire faire un pas de plus vers le bonheur). Se lamenter n’est pas un bon moyen. Bien sûr que les conditions sont difficiles. Mais ne vois-tu pas, ami, que ces «conditions difficiles» sont la garantie même d’un bonheur plus grand à venir? Alors, il faut ouvrir les bras, accueillir la difficulté, lui souhaiter la bienvenue car ces conditions ne se présentent que pour une seule raison: nous permettre de devenir plus heureux (quand nous aurons franchi le pas décisif –individuellement ou collectivement).

Heureusement, le système financier actuel a remplacé (avantageusement) le troc, car je me vois mal donner 20 poules et 3 cochons en échange de mon panier d’épicerie de la semaine. Mais même ce système financier va se trouver complètement dépassé et sera remplacé par quelque chose d’imprévu (qu’on ignore parce que ça n’existe pas encore), qui sera une nette amélioration et facilitera grandement notre vie.

Présentement on constate que c’est la crise. Mais une crise, qu’est-ce que c’est sinon le passage d’une chose à une autre, une sorte de transition. L’humanité d’aujourd’hui est en transition. Une transition, c’est très déstabilisant… pour le vieux système, mais c’est une opportunité inouïe pour qu’un nouveau système voie le jour. Donc nous, Hommes du 21e siècle, sommes en transition. Mais une transition VERS QUOI?

On dit qu’un adolescent est en transition: ce n’est plus un enfant et pas encore un adulte. Mais ce n’est pas une transition paisible: on parle même d’une CRISE d’adolescence. Mais une «crise» d’adolescence ça ne dure pas, ça passe et après on est adulte. Alors cette crise financière, on est sûr de passer au travers et de trouver une solution, mais il ne faudrait pas seulement «coller un sparadrap sur le bobo», il faut en profiter pour «refaire le tout».









4 commentaires:

Lung Ta a dit...

oui le pb n'est ps tant la crise (encore que celle ci soit un réel pb non pas tant pour les plus riches qu'elle enrichit encore, les banques françaises actuellement n'ont jamais fait autant de bénéfices sur les prêts par exemple, mais pour les plus pauvres encore plus apauvris, comme toutes ces personnes qui ont perdu leur logement aux US et dont l'Etat a aidé .... les banques qui les ont mis dans la merdRe, mais les expulsés restent dehors) (petit apparté pour dire fin du grand apparté ;) (je reprends ma phrase du début car elle est trop loin ;) ) oui le pb n'est ps tant la crise que le fait que le système cherche à préserver son "ancien" (et toujours actuel) fonctionnement, donc il y aura crise encore plus importante quand les rustines actuelles auront pétées
en attendant d'être OBLIGES du coup à "refaire le tout"

chaleureusement

Myu a dit...

Merci pour ton commentaire.
je decouvre un blog qui me parle et profite de cet espace de reaction pôur le faire savoir ^^
(meme si c'est legèrement decalé avec le thème du billet).
je compte bien prendre le temps de venir lire plus en detail bon nombres de billets qui m'ont l'air bien interessants a plus d'un titre.

petit billet qui te parlera !!

http://s2ho4.blogspot.com/2008/11/savoir-scouter-et-avancer.html

Clic clic a dit...

Positiver c'est l'une des meilleures choses à faire. La crise est autour de nous, elle passera par là, il le faut car il faut passer à autre chose. Prenons là comme elle vient, trouvons une solution.
Cette crise, je ne la vois pas, je ne veux pas la voir, je dépense, je gagne, on verra après... Vivre au jour le jour (mais ne pas oublier le futur ;-)), et positiver ...

Anonyme a dit...

Coucou, je suis d'accord avec Cliclic, en effet l'ambiance économique en ce moment n'est pas au beau fixe.
Avoir des formes de pensées positives me permettent d'avoir un état d'esprit plus prospère et de bon sens...
Stella
http://vitastella.blogspot.com/

Mes articles

QUI EST DONC CE JIGÉ?

Ma photo
Laval, Québec
L'AVC qui a laissé mon corps handicapé en 1990 m'a aussi donné une compréhension inouïe de tous les êtres vivants (surtout humains mais aussi animaux).
Les scientifiques disent que nous utilisons seulement 10% du cerveau. Peut-être mon 10% s'est-il légèrement déplacé car des choses qui sont faciles à la plupart me sont impossibles ou difficiles et des choses qui leur sont extraordinaires sont très ordinaires pour moi.

Mes amis disent que je suis philosophique car je ne prends pas la vie pour acquis: je la questionne jusqu'à ce qu'elle me donne des réponses. Mais cela m'a amené à découvrir quelques uns de ses secrets, et ces secrets, je veux les partager avec toi, ami. (Voir L'HOMME QUI CHERCHAIT DES RÉPONSES -juil. 2008)

Articles les plus consultés

COMBIEN DE PAGES ONT VISITÉ MES AMIS ET D'OÙ SONT-ILS?



Compteur gratuit
DEPUIS JUIN 2009


Flag Counter





CES AMIS SONT ABONNÉS À CE BLOG