.

.



Qualité ou quantité?








Ami lecteur je te salue

«275,000 personnes sont mortes du cancer l’an dernier; 1,5 millions de touristes visiteront New York cette année; le nombre de fumeurs a baissé de 6% depuis 2004». Nous sommes saturés de statistiques. Les hommes vivent en moyenne 78 ans et les femmes, 81 ans. Mais je ne suis pas «la moyenne»: je suis MOI. On ne veut surtout pas être à part, on veut être «comme tout le monde»; puis: «Je ne suis pas n’importe qui». Pourquoi? Qu’est-ce ça veut dire? Se pourrait-il qu’on confonde UNITÉ et UNIFORMITÉ?

Il y a UNE espèce humaine composée de 6 milliards d’individus UNIQUES: ça c’est l’UNITÉ. L’UNIFORMITÉ, elle, nivelle par le bas: au lieu de hausser la qualité de chaque individu, elle coupe la tête aux plus grands et donne un coup pied au derrière des plus petits soi-disant pour les faire grandir. Et à la fin tout le monde est égal; également malheureux en fait.

Ça me fait penser à une classe d’élèves sans professeur: il y a égalité entre les élèves; tous sont également libres de faire toutes les sottises qu’ils veulent (ils ne peuvent pas savoir que ce sont des sottises puisqu’il n’y a pas de professeur pour le leur dire). Alors ils ne peuvent pas apprendre, naturellement (sauf très peu, par eux-mêmes, et et de façon chaotique). Bien sûr, ils grandiront, deviendront adultes, se marieront. Mais pourquoi se marier si c’est pour divorcer? Donc, on a besoin des professeurs. Il n’y en a qu’un par classe, mais on a besoin de lui pour apprendre. Alors, un prof ou 30 élèves? Qualité ou quantité?

Attention: je ne dis pas du tout qu’une vie de prof vaut plus qu’une vie d’élève; d’ailleurs je ne connais pas un seul prof qui ne donnerait pas sa vie pour sauver celle de n’importe lequel de ses élèves. Je dis que sans prof qui puisse parler d’autorité, nous grandirons ignorants; et si nous sommes ignorants, nos chances de devenir heureux sont de 0%. Si l’humanité était un arbre, les élèves seraient les branches et les profs, les racines. Quelles seraient les chances de l’arbre de se développer et de lancer haut ses branches, si on coupe toutes ses racines?

Présentement c’est la nuit pour nous; impossible de trouver notre chemin, nous n’avançons qu’à tâtons. Mais il y a du bon à tout, rien n’est inutile, tout sert. J’ai dit ailleurs (voir Les ténèbres et la lumière) que la nuit est une période d’assimilation très utile; bien sûr, c’est peu propice à apprendre de nouvelles choses (même la science avance à pas de tortue)1. Mais bientôt ce sera une nouvelle journée; le soleil réchauffera notre cœur et illuminera tout ce qui nous entoure, de sorte que tout sera plus facile à comprendre.

Alors, qualité ou quantité? Une tasse d'eau sale ou une goutte d'eau fraîche? Pourquoi pas la quantité ET la qualité? Nous, hommes, n'avons pas traversé cette nuit pour constater qu'il n'y aura pas de "lever du soleil". Pourquoi ne sentirions pas tous que nous sommes à la fois un individu ET UN avec l'autre?

________________
1. la science a accéléré le pas depuis quelques années sous l’influence (inconsciente) de la spiritualité –qui est à des années-lumière, mais beaucoup moins précise qu’elle.






3 commentaires:

Paulo lobo a dit...

Merci Jigé de ton commentaire sur mon blog
j'ai lu quelques extraiuts de tes écrits et j'ai bien aimé
je ne manquerai de venir de temps à autre

gtal a dit...

Salut jigé c'est armelle, c'est vrai que ton blog est très interressant, je viens de créer le mien, celui que tu viens juste de visté, et je m'attelle encore à l'alimenter : http://gueuzeuarmelle.blogspot.com/. Et en plus t'es le premier commentaire.

j'aime bien ta liberté de pensée, dis t'es prolifique toi, j'aimerai avoir plus ample avis de ta part
j'aimerai

Chess a dit...

Merci Jigé pour ton passage et ton vommentaire et c'est bien d'exprimer son point de vue c'est comme ça que le débat s'enrichit!
C'est vrai que la collectivité est importante mais on a tendance à oublier que la société même est constitué d'individus, tous différentes et chacun avec sa propre empreinte "unique" et valeur ajoutée, et ce que vit le monde aujourd'hui et suite à ces stéréotype sur des régions, races, catégories...et la reconversion de l'Homme en numéros et matricules !!!

Mes articles

QUI EST DONC CE JIGÉ?

Ma photo
Laval, Québec
L'AVC qui a laissé mon corps handicapé en 1990 m'a aussi donné une compréhension inouïe de tous les êtres vivants (surtout humains mais aussi animaux).
Les scientifiques disent que nous utilisons seulement 10% du cerveau. Peut-être mon 10% s'est-il légèrement déplacé car des choses qui sont faciles à la plupart me sont impossibles ou difficiles et des choses qui leur sont extraordinaires sont très ordinaires pour moi.

Mes amis disent que je suis philosophique car je ne prends pas la vie pour acquis: je la questionne jusqu'à ce qu'elle me donne des réponses. Mais cela m'a amené à découvrir quelques uns de ses secrets, et ces secrets, je veux les partager avec toi, ami. (Voir L'HOMME QUI CHERCHAIT DES RÉPONSES -juil. 2008)

Articles les plus consultés

COMBIEN DE PAGES ONT VISITÉ MES AMIS ET D'OÙ SONT-ILS?



Compteur gratuit
DEPUIS JUIN 2009


Flag Counter





CES AMIS SONT ABONNÉS À CE BLOG