.

.






Le Christianisme



Avant de publier ce texte j’ai beaucoup hésité: je le dis ou pas? Parfois c’était oui, et parfois non: Est-ce que le temps est venu de le dire? En fait j’ai écrit ce texte il y a plusieurs mois déjà, mais c’est seulement aujourd’hui que je trouve le courage de le rendre public.

L’an dernier, alors que j’écrivais un article sur le karma (plus de détails sur
karma), je mentionnai le mot de réincarnation. Immédiatement un monsieur très catholique (intéressant mais peu tolérant) s’objecta, me citant la bible pour me rappeler que la réincarnation n’existe pas. S’ensuivit une assez longue correspondance où je déclarai que les chrétiens avaient déjà cru en la réincarnation. Les faits historiques, les voici: jusqu'au 6e siècle la Bible contenait de nombreuses références à la réincarnation et cette croyance était largement répandue chez les Chrétiens d'alors. Mais comme tous les Hommes, ils avaient tendance à remettre tout effort à plus tard ("Oh ce défaut-là je le surmonterai dans ma prochaine vie"). Alors au 2e Concile de Constantinople en 553 les cardinaux d’alors décidèrent d'expurger de tous les livres de l'Ancien et du Nouveau Testament toute mention de la réincarnation et de décourager cette croyance. C'est depuis ce jour-là que les Chrétiens ne croient plus à la réincarnation.

Aucune citation de la Bible n'est donc une preuve pour moi car les cardinaux qui ont approuvé la Bible, en ont retiré tout ce qui est en faveur de la réincarnation et ont laissé tout ce qui plaide pour une vie unique. Pauvre de moi, j’ai eu droit alors à une autre citation: "Quiconque ajoutera ou retranchera un seul mot au livre de la Bible sera puni de mort éternelle!" Puisque je ne crois pas que ce livre dise la seule et unique vérité, me voilà donc condamné à mourir encore et encore (= éternellement), qui l’eut cru? Mais cet épisode m’a donné une mesure intéressante du pouvoir de cette Église sur notre conscience.

Jusqu’à ces derniers siècles, l’Église catholique était partout présente et régulait tous les détails de notre vie. Et pour cela, plus elle était riche et avait du pouvoir politique, plus elle était influente et pouvait contrôler tous les aspects de notre vie. Jusqu’au jour où un nommé Napoléon a dit: «ASSEZ!» et a relégué cette puissante Église à un tout petit territoire romain appelé VATICAN. C’est depuis ce jour-là que dans les pays occidentaux religion et gouvernement sont INDÉPENDANTS.

Mais attention: je ne suis pas anti clérical du tout (ce qui ne veut pas dire que je gobe leurs stupidités) puisque je suis profondément convaincu que TOUT ce qui existe a du bon ET du mauvais, et l’Église Chrétienne n’y fait pas exception: elle fournit une aide très utile à tous ceux pour qui la spiritualité passe par la religion. Mais elle est un obstacle (je pèse mes mots) pour tous ceux qui ont la capacité d’aller plus loin (et de nos jours ils sont de plus en plus nombreux). Je ne suis pas un guerrier mais un amoureux de la Vérité et je pourfends le mensonge OÙ QU’IL SE TROUVE (et le Vatican aimerait nous faire croire qu’il ne dit que la vérité).

Au tout début, les choses se passèrent très bien: un Araméen nommé Jésus (un peu zélé, comme les gens du Moyen-Orient) découvrit sa véritable nature –divine, fut appelé Christ (l’oint, le béni), s’aperçut qu’il était «la Vie», et put agir comme un fils de Dieu. C’est à sa mort que les choses se gâtèrent. Des disciples de ce Christ, enthousiastes (pour ne pas dire zélés) et très intéressés à répandre «la bonne nouvelle», c.a.d. à imposer leur vision du monde, fondèrent une secte appelée CHRÉTIEN qui se démarqua très tôt des religions d’alors par son intolérance. Alors ils furent persécutés, naturellement, ce qui attira l’attention sur eux et leur donna encore plus d’importance. Jusqu’au jour où un empereur romain du nom de Constantin, converti au christianisme, éleva cette secte au rang de religion d’état. Les siècles passèrent et le christianisme acquit l’importance que l’on sait.

Ce que l’on sait moins par contre c’est que le christianisme doit son existence à un mensonge. Dès le début, ils ont déclaré que Jésus-Christ est LE SEUL ET UNIQUE fils de Dieu, venu sur Terre pour sauver les Hommes, pauvres pécheurs qui vivent dans une «vallée de larmes» (la Terre, qui pour eux est un lieu d’expiation) mais que s’ils ont la FOI, alors ils pourront aller au paradis (ils ne risquaient rien à dire cela car le paradis, c’est APRÈS la mort). Depuis le commencement on nous a trompés, manipulés. Mais ce n’est rien de nouveau: de tous temps il y a eu des Hommes qui ont manipulés d’autres Hommes pour les contrôler.

La vérité est que chacun de nous est potentiellement divin, potentiellement fils de Dieu, peut potentiellement tout ce qu’il ne peut pas aujourd’hui, peut potentiellement être PLEINEMENT heureux DANS CE MONDE. En fait, c’est notre véritable nature, qui est divine. Alors, oui, Jésus est divin, mais aussi Robert, Bernard et Francine (à la condition de faire de ce potentiel une réalité). Sinon c’est accepter de changer à la condition de rester le même: on veut être heureux sans renoncer à ce qui nous rend malheureux.

Nous ne sommes pas superstitieux et si un supposé médium ou un prétendu clairvoyant veut nous baratiner, nous l’envoyons promener; mais si un prêtre nous affirme sérieusement que dans tout l’univers il n’y a qu’un seul fils de Dieu, alors Vas-y Charlie: il a les coudées franches. Après tout, il est «le gardien des troupeaux du Seigneur» et nous, les moutons, non?


4 commentaires:

anne des ocreries a dit...

Sauf que non, nous ne sommes pas des moutons ! (quoique...) - très intéressant billet Jigé, il ne manque jamais de gens pour croire qu'ils détiennent "la seule vérité vraie", qu'ils sont lassants ces malheureux ! chacun doit seul trouver la sienne, c'est mon point de vue.
Bonne journée à toi, porte-toi bien.

Iso a dit...

MERCI JG! (Tu as bien fait de publier ce courageux message...)

L'esclavage des corps nous fait désormais horreur ...
'Le choc des images'.

Qu'en est-il de l'esclavage des esprits et des âmes...
'Est-il vraiment protecteur?'
???????????????????????????????????

Tom Goldfax a dit...

Ensuite, tout dépend des conceptions qu'on a de Dieu. Bon, je suis mal placé pour le dire vu que je suis un infâme sauvage, impie, païen, tout ce qu'on voudra...
En tout cas, je ne m'attendais pas à ce texte de ta part, mon cher Jigé. J'avoue être agréablement surpris.
Enfin, pour couronner cette petite chronique bien virulente à l'égard des héritiers du judéo-christianisme, voici de quoi sourire, sur mon blog... http://vouspermettezquejcause.blogspot.com/2009/08/les-obseques-de-labbe-quille.html

김애자 ( 金愛子 ) a dit...

Un petit coucou Jigé, de passage sur ton blog comme sur terre ;-) ! Toujours très intéressantes les réflexions qui peuvent découler de la tienne et de mes propres constats. Rarement la religion en un Dieu joue un rôle pour unir les hommes... Chacun est potentiellement divin, c'est croire qu'une "religion" constructive serait celle de croire en l'homme dans la "comédie" que la vie prend parfois tournure...

Mes articles

QUI EST DONC CE JIGÉ?

Ma photo
Laval, Québec
L'AVC qui a laissé mon corps handicapé en 1990 m'a aussi donné une compréhension inouïe de tous les êtres vivants (surtout humains mais aussi animaux).
Les scientifiques disent que nous utilisons seulement 10% du cerveau. Peut-être mon 10% s'est-il légèrement déplacé car des choses qui sont faciles à la plupart me sont impossibles ou difficiles et des choses qui leur sont extraordinaires sont très ordinaires pour moi.

Mes amis disent que je suis philosophique car je ne prends pas la vie pour acquis: je la questionne jusqu'à ce qu'elle me donne des réponses. Mais cela m'a amené à découvrir quelques uns de ses secrets, et ces secrets, je veux les partager avec toi, ami. (Voir L'HOMME QUI CHERCHAIT DES RÉPONSES -juil. 2008)

Articles les plus consultés

COMBIEN DE PAGES ONT VISITÉ MES AMIS ET D'OÙ SONT-ILS?



Compteur gratuit
DEPUIS JUIN 2009


Flag Counter





CES AMIS SONT ABONNÉS À CE BLOG