.

.
La lente remontée







Récemment, lorsque j'ai parlé de la Catastrophe haïtienne, j'ai mentionné (sans l'expliquer) que l'humanité avait touché le fond en Europe en 1945, et que depuis ce temps ça remonte (assez chaotiquement, il est vrai). Cela nécessite une explication: de quel événement s'agit-il donc, et en quoi cela fait-il partie de la "descente"?

Je dirai tout d'abord que je ne souscris nullement à l'interprétation erronée que font certains "prophètes de malheurs" d'anciennes prophéties, et qui se plaisent à énumérer tous les malheurs que l'humanité devra endurer avant de disparaître. Si l'on comprend l'esprit de ces prophéties, on voit qu'elles prédisent la fin du mensonge et une nouvelle humanité, non la fin de l'humanité. D'ailleurs, les chances que l'humanité disparaisse sont de 0% et elle a un TRÈS BRILLANT avenir devant elle. Ceci dit, elle a connu (et connaîtra encore) des épreuves comme celle qui touche Haïti. C'est inévitable étant donné la nature des êtres humains .

On ne le sait généralement pas mais 1945 est une date charnière dans l'histoire de l'humanité. Je résume:

Après la 1ère guerre mondiale (la Der des Der, supposément) fut fondée en 1917 la Société des Nations (SDN), premier embryon de l'ONU, qui déclara avec enthousiasme qu'il n'y aurait "plus jamais" de guerres. 3 ans plus tard fut fondé en Allemagne un parti d'extrême droite, le parti
National Socialiste qui allait jouer un rôle de premier plan dans notre histoire. En 1933 le parti National Socialiste allemand (communément appelé NAZI) a été élu et, comme il y avait alors une grave crise économique et que les Juifs détenaient une grande partie des ressources économiques et financières du pays, se mit à promouvoir une doctrine des plus raciste que l'on ait connu: la primauté de la race aryenne, d'où les Juifs étaient totalement exclus. 6 ans plus tard les nazis déclarèrent la guerre à différents pays d'Europe car la race aryenne (= les Allemands de souche) se devaient de les dominer tous (voir Le racisme réincarné). S'ensuivit 6 ans d'une guerre terrible et généralisée. C'est lorsque les Nazis capitulèrent en 1945 que les Alliés découvrirent avec horreur les "camps de la mort" et l'affreux traitement réservé aux Juifs. Le parti nazi fut alors déclaré illégal (au cours du fameux procès de Nüremberg). La SDN devint l'ONU (Organisation des Nations Unies -qui n'a d'uni que le nom- et qui s'empressa de déclarer qu'il n'y aurait "plus jamais" de guerres.

Entre la solidarité mondiale et le racisme brutal des nazis, il ne s'est passé que 65 ans (c.a.d. très peu de temps à l'échelle de l'humanité). Tout un chemin parcouru, non? Résumons: dans sa descente, l'humanité atteint le fond de la rivière (égoïsme à outrance des nazis), donne un coup pied au fond, et commence à remonter; mais c'est une longue remontée en zig zag, avec des avancées et des reculs, et développe une "solidarité des nations" (qu'elle n'a jamais connu avant les nazis).

Pendant ce temps les médias d'information se développent à un point tel que notre planète prend des allures de "village global" (certains diront même que "tous les pays sont dans le même vaisseau spatial" appelé Terre). On peut entendre la même musique rock de New York aux
contreforts de l'Himalaya en passant par Paris. C'est la grande migration: la vie semble meilleure ailleurs, alors des gens de tous les pays migrent dans tous les pays. Quelqu'un au Canada envoie un courriel en France et reçoit la réponse la même journée. Grâce au web un individu a accès aux connaissances de millions d'autres. Il y a "mondialisation" des entreprises: on trouve des MacDonald à Los Angeles, Londres, Manille ou Kinshasa; des baskets NIKE vendus aux USA sont fabriqués en Chine, on achète un produit made in USA au Québec mais leur service d'après ventes est en Inde, etc. En même temps des choses inacceptables se produisent un peu partout. Un dictateur ou un autre fait parler de lui par sa brutalité ou son intransigeance. Les conditions mêmes de la nature semblent se liguer contre tel ou tel pays pour forcer la soldarité des autres pays. Bref, que les événements soient positifs ou négatifs, cette humanité est inextricablement liée d'un bout à l'autre de la planète, condition nécessaire pour que les nations s'unifient.

Difficile de voir où on va, mais visiblenent on y va tous ensemble. En fait, les seuls qui semblent savoir où l'on va n'osent pas le dire car on ne les écoutera pas: après tout nous sommes en démocratie et leur voix n'a pas plus de valeur que la nôtre. Mais qu'on sache ou non où l'on va, ne nous enpêchera pas de nous y retrouver.

Qu'elle le veuille ou non l'humanité-adolescente d'aujourd'hui deviendra une humanité-adulte demain




2 commentaires:

Maryh K. a dit...

C'est une fois de plus avec un plaisir indicible que je viens lire ton message serein (lucide aussi) et plein d'espoir pour l'humanité que nous composons à nous tous, réunis et imbriqués à la façon des gouttes d'eau dans un océan ou des mailles dans un tricot, message issu d'un autre regard sur notre monde, notre humanité, notre planète.
C'est vrai : quelqu'un envoie un message depuis le Canada, un autre répond dans la journée depuis la France :-)). C'est le côté "magique" de cette avancée technologique, le revers de la médaille étant peut-être cette profusion des médias et de l'information qui rendent plus difficile l'accès à la sérénité et à la joie pure.

Jigé a dit...

De plus en plus de gens pensent comme toi, chère Marih K. Il est évident pour une forte majorité qu’il y a INTERDÉPENDANCE absolue car nous habitons tous la même planète où que nous soyons dans le monde. Ce qui se passe en Haïti en est une preuve: tous les autres pays (ou presque) sont accourus pour l’aider, alors qu’il y a à peine une centaine d’années, une telle solidarité aurait été impensable.

Ce que tu dis de la technologie moderne et des médias est vrai PRÉSENTEMENT. Moi je parle d’un avenir rapproché où il n’y aura plus cette opposition technologie/joie intérieure (plus, plus tard). Cela est CERTAIN de se produire; ce que je ne sais pas, c’est quand, mais c’est imminent (tout au plus 30-40 ans –peut-être avant???).

As-tu réfléchi à ceci, chère MK : si tu as du plaisir à me lire, c’est bien parce que ces idées sont DÉJÀ en toi, moi je n’ai fait que le dire tout haut.
JG

Mes articles

QUI EST DONC CE JIGÉ?

Ma photo
Laval, Québec
L'AVC qui a laissé mon corps handicapé en 1990 m'a aussi donné une compréhension inouïe de tous les êtres vivants (surtout humains mais aussi animaux).
Les scientifiques disent que nous utilisons seulement 10% du cerveau. Peut-être mon 10% s'est-il légèrement déplacé car des choses qui sont faciles à la plupart me sont impossibles ou difficiles et des choses qui leur sont extraordinaires sont très ordinaires pour moi.

Mes amis disent que je suis philosophique car je ne prends pas la vie pour acquis: je la questionne jusqu'à ce qu'elle me donne des réponses. Mais cela m'a amené à découvrir quelques uns de ses secrets, et ces secrets, je veux les partager avec toi, ami. (Voir L'HOMME QUI CHERCHAIT DES RÉPONSES -juil. 2008)

Articles les plus consultés

COMBIEN DE PAGES ONT VISITÉ MES AMIS ET D'OÙ SONT-ILS?



Compteur gratuit
DEPUIS JUIN 2009


Flag Counter





CES AMIS SONT ABONNÉS À CE BLOG