.

.


Maître de ses émotions




Ami lecteur je te salue

Depuis quelques semaines j’ai reçu plusieurs lettres et commentaires demandant mon avis sur les émotions. Réalisant que cet important sujet intéresse de nombreuses personnes, j’ai répondu dans



On pourra aussi lire:
Sentiments et émotions : un peu de théorie
Gérer ses émotions
Origine des émotions
Apaiser les émotions



3 commentaires:

Christiana a dit...

Merci pour ton invitation. J'ai lu l'effet papillon (attirée par le titre puisque ma dernière sculpture s'appelle Papillon hihi!!!)tout cela me semble très intéressant mais il me faudra du temps pour lire tous ces sujets et y revenir à petites doses, ce que je ferai...

grenouille a dit...

Salut Jigé et merci pour tous ces textes...
Je partage tout à fait ta vision "théorique" de la maîtrise de ses émotions que l'on doit mettre en pratique concrètement dans un effort de observation/distanciation par rapport à ses émotions. Je te rejoins totalement. Néanmoins, ce qui m'interroge actuellement, c'est que nous ne pouvons pas nous isoler. Nous pouvons travailler sur nous même pour progressivement maîtriser ces émotions par un effort continu... mais il faut prendre en compte les systèmes( familial ET social)auxquels nous sommes fortement reliés et desquels nous sommes interdépendants. En effet,la construction émotionnelle se fait dans durant dans la petite enfance il me semble ou du moins une grosse partie se fait à ce niveau là... Selon le contexte familial et la capacité de l'enfant (karma) qui deviendra adolescent puis adulte, des réactions émotionnelles sont mémorisées par le corps. Ces réactions émotionnelles sont imprimées inconsciemment et sont souvent réactivés lorsque l'on se retrouve confrontés à un autre individu, ou groupe d'individu,(ami ou collègue de travail ou passant dans la rue ou voisin...) qui lui même est pris dans une tempète émotionnel, un capital émotionnel hérité de son karma et de son environnement familial... Et donc 2 individus qui se rencontrent "par hasard (?)" et qui partagent en fait les mêmes problématiques émotionnelles et donc ils entretiennent (et alimentent même) entre eux inconsciemment cette tempête émotionnelle...Encore plus difficile de s'en distancier si on en a pas conscience...Or on peut parfois aider à l'autre à prendre conscience de certaines problématiques mais d'autres personnes ( qui ne sont pas prêtes à voir ou ne veulent pas voir) deviennent potentiellement dangereuses pour Soi car elles font tout (inconsciemment et/ou consciemment)pour nous maintenir au niveau du règne animal (leur choix)... Donc la seule manière de se protéger (car dans une situation de transit, il y a quand même un passage où l'on est plus vulnérable et ragilisé....)et d'employer le même mode de communication (le conflit par exemple pour se faire entendre et respecté car le mode de communication est la colère...)...
Je ne sais pas si je suis très claire dans mon descriptif... mais bon pour conclure, il faut arriver certes prendre conscience de nos "marasmes émotionnels ce qui passe d'abord par l'observation de ses émotions, la distanciation, et le détachement progressif. Mais ensuite, cet effort et cette assiduité nécessaire à cette étape est souvent malmené par les systèmes dans lesquels nous sommes quotidiennement interreliés (à moins d'être isolé, moine ou bonze et là c'est plus facile car l'ensemble du système tend vers le même objectif...)et qui font raisonner et donnent de l'ampleur, font echo à ce marasme émotionnel qui s'en retrouve parfois décuplé... Et là c'est difficile de se positionner car même en ayant conscience de ses émotions, l'Autre nous l'amplifie... Alors on peut essayer d'affronter l'Autre et alors on se met en danger (car on est novice et pas encore Maître...) soit on s'isole de cet Autre mais alors on fuit et on sera à nouveau confronter à ça (quoique peut être le tps et l'expérience nous auront donné plus de force pour se confronter à cette problématique)... Donc comment continuer à travailler personnellement sur la "maîtrise des émotions" tout en étant quotidiennement en contact avec des tempêtes émotionnelles de l'Autre. Comment arriver donc à s'affranchir du poids des tempêtes émotionnelles de l'Autre? Car c'est un double travail permanent... Désolée si je n'ai pas été claire dans mon commentaire, mais je peux reprendre des explications si vous le souhaitez...
Bien à vous

Marie-F a dit...

Bonjour Jigé et merci pour ton commentaire sur mon blog... que j'alimente assez irrégulièrement.
Je suis allée satisfaire ma curiosité sur ton blog. Beaucoup de sujets qui m'intéressent. A plus tard!

Mes articles

QUI EST DONC CE JIGÉ?

Ma photo
Laval, Québec
L'AVC qui a laissé mon corps handicapé en 1990 m'a aussi donné une compréhension inouïe de tous les êtres vivants (surtout humains mais aussi animaux).
Les scientifiques disent que nous utilisons seulement 10% du cerveau. Peut-être mon 10% s'est-il légèrement déplacé car des choses qui sont faciles à la plupart me sont impossibles ou difficiles et des choses qui leur sont extraordinaires sont très ordinaires pour moi.

Mes amis disent que je suis philosophique car je ne prends pas la vie pour acquis: je la questionne jusqu'à ce qu'elle me donne des réponses. Mais cela m'a amené à découvrir quelques uns de ses secrets, et ces secrets, je veux les partager avec toi, ami. (Voir L'HOMME QUI CHERCHAIT DES RÉPONSES -juil. 2008)

Articles les plus consultés

COMBIEN DE PAGES ONT VISITÉ MES AMIS ET D'OÙ SONT-ILS?



Compteur gratuit
DEPUIS JUIN 2009


Flag Counter





CES AMIS SONT ABONNÉS À CE BLOG